E-infectious Diseases
Lexique

Lexique

(en construction)

Lexique Vocabulaire Biologie

Il y a actuellement 17 noms dans ce répertoire
ADN
Acide désoxyribonucléique
ARN
Acide ribonucléique
Barrière d'espèce
L’ensemble des difficultés que les virus affrontent lors d’une zoonose est nommé barrière d’espèce. Elle repose entre autres sur les mécanismes de défense antivirale présents dans toutes les cellules, qui s’ajoutent au système immunitaire (qui lui est basé sur une minorité de cellules spécialisées comme les globules blancs). Les cellules disposent en effet d’un arsenal de protéines antivirales nommées facteurs de restriction.
Base azotée
Portion d'une molécule d'ARN ou d'ADN qui constitue une unité d'information génétique, de la même maière qu'une lettre dans un texte. L'ARN est constitué de 4 bases azotées A,G,C,U tandis que l'ADN est constitué de A,G,C,T
Émergence et zoonose
On parle d’émergence pour décrire une augmentation soudaine de la prévalence d’un pathogène à un endroit donné. Une émergence peut donc être le résultat de la propagation d’un pathogène dans une nouvelle région ; de l’apparition d’un pathogène par évolution à partir d’un pathogène déjà présent chez l’humain ; ou de la transmission d’un pathogène d’un animal à l’humain, ce dernier cas étant appelé zoonose.
Génétique
Ce domaine de recherche peut se décliner en plusieurs sous-domaines.

La génétique classique étudie les principes de base de l’hérédité et la manière dont les gènes sont transmis d’une génération à la suivante.

La génétique moléculaire étudie la nature chimique du gène lui-même et à la manière dont l’information est encodée,
répliquée, exprimée,....

La génétique des populations s’intéresse à la composition génétique des groupes d’individus d’une même espèce et aux changements de cette composition au cours des temps !

[d'après L. Balvay]
Immunodépression
Un état caractérisé par l’affaiblissement du système immunitaire. Il existe plusieurs types d’immunodépression en fonction du type cellulaire affecté. Dans le cas du VIH, les lymphocytes T CD4 sont moins nombreux et ne peuvent plus remplir leur rôle. Cela a pour conséquence une plus faible réponse contre certains pathogènes.
Intégrase
Protéine virale qui permet d'intégrer un ADN viral dans le génome de l'hôte
Lysogénique/Lytique
Le schéma ci-dessous présente la différence entre la phase lytique et lysogénique d'un phage

Opportuniste
Une maladie opportuniste est provoquée par des germes bénins pour un individu sain mais qui se révèlent agressifs chez des patients immunodéprimés. Parmi ces maladies, on retrouve de de nombreuses infections comme la toxoplasmose, la pneumocystose ou encore le sarcome de Kaposi.
Phénotype
Si le génotype désigne l'ensembles des molécules d'acides nucléiques porteuses de l'hérédité d'une unité vivante, le phénotype désigne les caractères, propriétés ou capacités observables d'un organisme, à toutes les échelles. On peut analyser le phénotype au niveau macroscopique, microscopique (taille, forme, couleur, ...) et moléculaire (activité des enzymes, protéines exprimées, ...).

Le phénotype est le résultat d'un interaction entre le génotype et l'environnement. Des génotypes différents peuvent être impossibles à distinguer dans certaines conditions (par exemple une bactérie lac- se cultive sur un milieu avec du glucose). Le même génotype peut aboutir à des phénotypes différents 'température)
Protéase
Protéine virale qui découpe les protéines précurseurs issues de la traduction en plusieurs petites protéines fonctionnelles
Retrovirus
Les retrovirus possèdent une enzyme, la transcriptase inverse, qui convertit le génome d'ARN en ADN pour qu'il suit intégré dans le génome de la cellule hôte. Ils sont également enveloppés. Le cycle d'un rétrovirus (VIH) est montré ci-dessous en tant qu'exemple.

SHOCK AND KILL
Sous son état latent dans les cellules "réservoirs", le virus est invisible au système immunitaire et aux médicaments antirétroviraux. Malgré son inactivité, le virus reste dangereux car il peut se réactiver à tout moment et recommencer à se multiplier. L'idée de la stratégie "shock and kill" est de sortir tous les virus de leur latence en même temps dans l'espoir que le système immunitaire et les médicaments les éliminent définitivement en un seul coup. Au contraire, la stratégie opposé 'Block and Lock', a pour objectif d'empêcher définitivement les virus latents de se réactiver.
Transcriptase inverse
(RT pour Retrotranscriptase en anglais). Elle permet de convertir l'ARN en ADN par transcription inverse.
Trithérapie
Les traitements actuels de VIH n’ont pas pour but d’éliminer totalement le virus ; ils ne font que contrôler l’infection et de restaurer un système immunitaire compétent afin d’éviter les infections opportunistes. Un patient séropositif ne redeviendra jamais séronégatif et tout arrêt de traitement entraînera une reprise de l’infection avec les nombreuses conséquences que cela peut avoir. Cependant il ne faut pas non plus commencer un traitement antirétroviral (traitement contre le VIH qui est un rétrovirus) n’importe comment. Comme tous les virus, le VIH peut muter, changer, au cours du temps et même devenir résistant aux traitements. Même si la fréquence de virus résistant à un médicament donné est élevée, il est très rare d’avoir des virus directement résistants à plusieurs traitements. Le fait prendre ses médicaments correctement et régulièrement (ce qu'on appelle l'observance au traitement) est indispensable pour ne pas diminuer la pression de sélection. Ainsi, pour éviter les résistances, il est nécessaire de traiter l’infection avec plusieurs antirétroviraux différents en même temps. En pratique, l’association de trois traitements est couramment utilisée, c’est ce qu’on appelle la trithérapie.
Zoonose
Nouvelle maladie humaine provoquée par un pathogène récemment passé chez l'humain à partir d'un animal


Envoyer un nom

 

Ajouter un commentaire

Un petit commentaire :) ?

E-Infectious disease, le blog qui vous fait voyager dans le monde infiniment petit. Informations sur la science des maladies infectieuses pour une meilleure Santé.

Nos réseaux sociaux

A NE PAS RATER !

Notre FAQ sur les vaccins Moderna, Pfizer, …

 

Ne manquez pas notre magazine sur le VIH !

%d blogueurs aiment cette page :